Haren
Le village de Bruxelles

Réunions - Compte-rendu

 

Réunion publique du 3 novembre 2008

 

14 participants +
Maud Bassichet, journaliste à la Capitale
Matthias Vanheerentals, journaliste freelance pour Het Nieuwsblad, de Standaard, Brussel Deze Week et Radio 2

Ordre du jour
1. Projet Fondation Roi Baudouin (recherche de documents, patrimoine et panneaux d’accueil)
2. Enquêtes concernant Haren
3. Personnes de contact dans les quartiers
4. Projet Diabolo
5. Schaerbeek Formation (réunion du 23/10/2008)
6. Divers


1. Fondation Roi Baudouin
a. recherche de documents, de patrimoine sur Haren
Un appel est lancé pour que les participants nous aident à retrouver des traces du passé de Haren. Il peut s’agir de photos, de documents écrits ou d’interviews de personnes habitant Haren depuis longtemps.
Une participante s’engage à contacter 2 voisines âgées qui habitent Haren depuis « toujours », une autre participante habitant la commune depuis 1942 accepte d’être interviewée par notre présidente et une autre participante qui a habité Haren pendant toute son enfance s’engage à interviewer sa mère et à mettre par écrit ses souvenirs d’enfant. D’autres pistes de contact sont lancées comme les religieuses qui s’occupaient de l’école de la rue de Verdun, l’ancien curé, les entreprises (SNCB, SABCA, notamment), la banque Dexia. Il est proposé, en plus de la réalisation d’une plaquette et d’une exposition de réaliser une vidéo qui tournerait en boucle.
b. Panneaux d’accueil
Des informations plus concrètes concernant ces panneaux sont nécessaires pour que nous puissions entamer des démarches pour demander des autorisations d’installation aux services compétents.

Un brainstorming est fait avec les participants pour recueillir toutes leurs idées concernant la réalisation de ces panneaux :
• Réalisation couleur 2 couleurs différentes (Français et Néerlandais)
• Représentation de l’Eglise
• Double face : l’une avec un message d’accueil et l’autre avec un plan de Haren
• Un bac à fleur (comme à Schaerbeek) avec un chicon
• Bilingue

Emplacements proposés :
• Carrefour Chée de Haecht/Houtweg
• Côté Diegem : bld de la Woluwe et fin de la rue de Verdun
• Entrée rue de Verdun
• Schaerbeeklei
• Côté Vilvorde : devant Wanson

Une participante pense qu’il serait intéressant de mettre l’historique de certains noms de rue à Haren.

2. Enquêtes
Différentes enquêtes sont en cours auxquelles il est important que les Harenois participent. Notamment l’enquête sur le bruit et l’enquête sur la prévention et la gestion des déchets.
Un temps est laissé aux participants de la réunion qui le désirent de compléter des formulaires sur place.
Un lien vers ces enquêtes est placé sur le site du comité.

Question est posée de savoir comment faire passer l’information chez un maximum de Harenois pour que notre voix soit entendue.
Des formulaires seront placés chez les commerçants et quelques participants se proposent d’en donner à leurs voisins.

Un participant signale qu’en voulant remplir l’enquête en ligne, le site s’est bloqué car il ne reconnaissait pas le code postal 1130 et il n’a pas pu poursuivre l’enquête. Appel est lancé aux 2 journalistes présents pour qu’ils constatent ce problème !

3. Relais dans les quartiers
Un nouvel appel est lancé pour que des personnes s’engagent à être les relais du comité pour leur quartier.
Une participante s’engage clairement à le faire.

Nous nous demandons comment faire pour interpeller également les Harenois d’origine étrangère ou les nouveaux Harenois.

Quelques participants mettent l’accent sur le fait que cela prend du temps et qu’il faut accepter que tout le monde n’ait pas envie de s’investir.
Néanmoins, notre présidente constate que petit à petit le Comité se fait connaître puisqu’un groupe de personnes menacées d’expulsion d’un logement social l’ont contactée pour lui demander d’intervenir en leur faveur. Elle rappelle toutefois que le comité ne peut intervenir pour des demandes individuelles.

4. Projet Diabolo
Une enquête est lancée par la Région Flamande concernant l’élargissement du Ring. Elle s’achève le 6/11. Les Harenois ont intérêt à réagir rapidement car ce projet risque l’étranglement de Haren.

Une autre enquête concernant la mobilité est également organisée et une réunion aura lieu le 20/11 à Bruxelles Ville à ce sujet. Les personnes intéressées peuvent chercher les documents dans toutes les administrations communales ou sur le site www.iris2.irisnet.be

5. Schaerbeek Formation
Ce qui ressort de la réunion du 23/11 à laquelle des représentants du Comité ont participé est qu’au stade actuel, nul ne sait encore que faire de ce site mais que tous veulent l’exploiter au maximum en faisant un stade, des logements, un centre d’entreprises et l’élargissement du port. Il semble que l’une des responsables ait affirmé sa volonté de tenir compte de l’avis des habitants et de veiller à limiter les nuisances pour les habitants, tant anciens que nouveaux.

6. Divers
Concernant les discussions autour de Schaerbeek Formation et au vu des nombreux projets de construction à Haren, une participante pense qu’il est important que nous nous définissions clairement sur ce que nous souhaitons que Haren soit, notamment au niveau du caractère rural. Ceci rentrerait également dans le cadre de la définition d’une identité harenoise. (limitation de la hauteur des bâtiments, plantation de nouveaux arbres, maintien des ouvertures dans le paysage, …)

Des participants signalent que des habitants transforment des garages en logement sans autorisation. Un autre signale qu’un projet de construction a été autorisé par la commune alors qu’il n’y avait pas de garage prévu. Or la législation de la ville de Bruxelles impose maintenant un garage par appartement ou logement nouvellement construit.
Il est rappelé qu’il faut rester vigilant et qu’en cas de demande de permis d’urbanisme, il est important que les habitants s’informent et réagissent, de préférence en nombre pour augmenter les chances de se faire entendre.

Un article du Soir du 31/10-1 et 2/11 mentionne le nouveau plan de répartition des communes de la Région Bruxelloise. Pour la première fois, Haren figure officiellement sur une carte !!!

Un groupement wallon s’organise en coopérative pour implanter des éoliennes à grand rendement. Chaque personne qui le désire pourrait acheter (éventuellement « à crédit ») une ou plusieurs parts (chacune valant 260€) d’une éolienne. Ce groupement négocie ensuite avec le réseau d’électricité des coopérateurs pour obtenir un chèque de réduction sur la facture d’électricité. Actuellement, on estime l’économie à 22 € par an et par part. Les personnes qui le désirent peuvent revendre leur part quand elles le désirent. La personne de contact de ce groupement est d’accord de venir parler de ce projet à notre Comité.
Ce serait une manière de participer à un projet citoyen et de nous faire connaître. D’autres informations concernant ce projet suivront.


Back

 

Contact webmaster
pan="2">
Contact webmaster