Haren
Le village de Bruxelles

Réunions - Compte-rendu

 

Réunion publique du 11 juin 2007

Une trentaine d’habitants étaient présents lors de cette réunion à laquelle ont été invités :
- M. Leduc, commissaire de police
- Mme Claudine Pierreux , coordinatrice des centres de contact
- Mme Yolande Beterhams, assistante sociale et animatrice au centre de contact de Haren
- M Christian Ceux, échevin de l’urbanisme et de la mobilité
- M Mohamed Ouriagli, échevin des propriétés communales et du parc automobile.

Police de Haren

1. Pour rappel, dans le cadre de la « police de proximité » et pour soulager le travail des agents de quartier trop occupés par le travail administratif que demandent les 500 entreprises installées sur Haren, le commissaire a élaboré un nouveau projet qui prendra cours officiellement le 1er juillet. Haren a été divisée en 8 zones qui seront prises en charge par une équipe de 2 à 4 inspecteurs. Pour être rapidement informé des problèmes qui se posent dans les quartiers et y répondre plus rapidement, le commissaire souhaite trouver des personnes de contact (qui ne sont pas des indicateurs de police !) qui resteront anonymes si elles le souhaitent. Les interventions de police auront d’abord un but préventif. Ce n’est que si la prévention n’a pas d’effet que la police sanctionnera.
En cas de problèmes récurrents et non urgents, nous pouvons téléphoner à la 10ème division (02/279.80.10) et prendre contact avec l’équipe de la zone concernée. Sans réponse après 2 ou 3 jours, contacter M Leduc, Mme Vandenbranden (commissaire adjoint) ou M Didier Paris (inspecteur principal).

2. En ce qui concerne les travaux de l’Otan, la 1ère phase des travaux (destruction du quartier Albert), il n’y aura pas ou peu de nuisances pour les habitants. Les quelques camions qui circuleront passeront par le Boulevard Léopold III.
Fin 2008, le village container pour les 500 ouvriers s’installera soit derrière Eurocontrol, soit près du Bd Léopold III. Il n’y aura pas de parking sauvage sur la rue Arthur Maes puisque des emplacements seront prévus sur le terrain même.
Pour la suite des travaux (début 2009), la police travaille activement pour limiter les nuisances pour les Harenois.

3. Après une période de forte augmentation des vols de voitures et dans les habitations, la situation est actuellement revenue à « la normale ».

Centre de contact

1. Le but des centres de contact est de briser l’isolement de toute personne se trouvant sur son territoire. Dans ce cadre, une permanence sociale a lieu et permet de réorienter les personnes en difficulté vers les services adéquats.

2. Dans le but de renforcer la cohésion sociale et pour dynamiser le quartier, le centre de contact de Haren a commencé à organiser de nouvelles activités socio-culturelles pour toucher également les travailleurs (ex. : cours d’initiation à l’informatique en français et en néerlandais). Un espace informatique est également à la disposition des Harenois le mercredi après-midi.

3. Le centre recherche des nouveaux joueurs de whist pour les après-midis «jeux de société»
4. Dans le cadre de « Cap 48 », le centre de contact compte organiser un rallye pédestre à Haren. Un appel est lancé pour trouver des personnes qui pourraient prendre en charge l’organisation.

5. Le Centre de contact et le Linde ont élaboré un nouveau partenariat en vue de proposer des activités bilingues à tous les Harenois. Des cours de gymnastique sont déjà organisés après les heures habituelles de travail ainsi qu’un atelier théâtre pour les enfants de 6 à 12/13 ans.

6. Le centre de contact encourage le volontariat et recherche des personnes désirant organiser des activités.

7. Le Flash contact (périodique des centres de contact) aura un nouveau look dès septembre prochain.

Projet logement

1. M Yvan Mayeur, président du CPAS et coordinateur du « Plan logement » n’a pas pu se libérer pour les accompagner. M Bertin Mampaka, échevin de l’environnement est également partie prenante dans l’élaboration de ce projet.

2. La ville de Bruxelles a voté la construction de 1000 logements neufs (sociaux et moyens) sur son territoire (coût du projet : 150.000.000 €). La commune espère ainsi lutter contre l’augmentation des loyers. 4 projets se situent sur Haren :
• 17 logements moyens (angle rue du Camp / rue Harenberg)
• 18 logements moyens (angle rue Harenberg / rue Pré aux Oies)
• 71 logements sociaux (angle rue de la Paroisse / rue de l’Osier fleuri)
• 40 logements sociaux (Middelweg).
Ces derniers font partie d’un projet plus global de réaménagement de la gare de Haren et de l’installation de nouveaux commerces. Actuellement, il est prévu que les logements soient construits sur les terrains appartenant à la ville de Bruxelles. Les normes de qualités seront très strictes et même plus pointues que les normes en vigueur actuellement.
Installer de nouveaux habitants sur le territoire de Haren signifie qu’il faudra également repenser les équipements collectifs tels que les écoles, les commerces, les moyens de communication, etc.)
Ce projet s’étalera sur 5 ans dans le respect des habitants et du caractère de la commune (c’est-à-dire pas de constructions de hautes tours). Les deux échevins présents souhaitent organiser plusieurs rencontres avec les habitants à ce sujet.

Les habitants présents à la réunion interviennent sur les points suivants :
Les 71 familles qui seront logées à la rue de la Paroisse seront juste en-dessous de la ligne de décollage des avions ( !).
• Il ne faut pas porter atteinte aux belles vues qui existent encore à Haren.
• Il serait opportun de construire des rues en cul de sac pour permettre aux enfants de jouer dans les rues.
• Il faut veiller à l’équilibre socio-économique de Haren en mélangeant les logements moyens et les logements sociaux.
• Ils demandent également de rencontrer les échevins dès que des projets plus précis seront élaborés et de pouvoir consulter les plans à Haren et pas au centre ville.

3. Un habitant attire l’attention des échevins sur l’état des routes pour regagner Vilvorde ou Neder. M Ceux en est bien conscient et nous informe qu’il établira d’ici la fin de l’année et en priorité un plan de mobilité pour Haren et Neder. De plus, une cellule mobilité vient également d’être créée au niveau de l’administration.

Nuisances d’avions

M Heroes nous informe des démarches qu’il a entreprises dans le cadre du dossier avions.

1. Il n’a reçu aucune réponse au courrier qu’il avait adressé à Bruxelles Air Libre pour connaître leur position par rapport à Haren. Par contre, un autre habitant signale qu’il a reçu une réponse dans laquelle Bruxelles Air Libre déclare ne pas soutenir la décision de revenir à la situation d’avant 1999 mais ne se positionne pas davantage.

2. Une étude réalisée en mars 2007 (consultable sur le site de l’IBGE) prouve que la situation s’est aggravée à Haren depuis le plan Anciaux et qu’aucune commune bruxelloise ne nous bat au niveau des nuisances sonores.

Une discussion s’ensuit pour savoir quelles actions nous pourrions mener pour défendre Haren. (Communiqué de presse, émission radio, une participation massive du comité à une réunion de Bruxelles Air Libre, prendre les partis politiques par la corde sensible en leur parlant d’écologie, etc. ) Une réunion du petit comité avec quelques personnes intéressées se tiendra au Linde le 19/06.

Divers

A partir du premier juillet, la STIB modifiera les trajets et/ou les numéros des bus qui desservent Haren.

Le Linde organise une réunion le 26/06 à 20h pour toutes les personnes qui détiennent de la documentation sur Haren.



Back

 

Contact webmaster
Contact webmaster