Haren
Le village de Bruxelles

Histoire

 

Petite histoire de Haren


La commune de Haren, annexée par la ville de Bruxelles en 1921, est assez méconnue. Elle a cependant été témoin des débuts de l'histoire du chemin de fer et de l'aviation. Avec Evere et Schaerbeek, elle a été le berceau de la culture du chicon. Haren a aussi accueilli la plus grande usine de papier peint au monde et le siège de l'OTAN se trouve en majeure partie sur son territoire. Malgré tout cela, le village s'est peu développé et a gardé son caractère rural.

Haren s'étend sur 582 hectares entre le cours de la Senne à l'ouest, Machelen et Diegem au nord, Woluwé-Saint-Etienne à l'est et Evere au sud. Son territoire était constitué, pour une grande part, de terrains agricoles fertiles, aujourd'hui presqu'entièrement sacrifiés à l'industrie, de prairies humides le long de la Senne et d'une plaine couverte de bruyères (lande) à l'est (Harenheydeveld). Le village s'est développé principalement entre deux collines: le Dobbelenberg au nord et le Harenberg au sud. Il était parcouru par plusieurs ruisseaux : le Beemdgracht et le Hollebeek se jetaient dans la Senne à hauteur de Buda, de même que la Woluwe qui fut déviée vers Vilvorde en 1208 par Henri I de Brabant.

La rue de Verdun qui traverse le village de part en part s'appelait autrefois route de Cologne ("Oude Keulsche weg"). Elle suit sans doute le tracé du diverticulum romain qui reliait la Flandre à Cologne.

Bien que des tombes de guerriers francs aient été découvertes sur son territoire, la première mention de Haren (autrefois orthographié Haeren) ne remonte qu'à 1050.

Le village n'était placé sous l'autorité d'aucun seigneur particulier mais dépendit longtemps de Campenhout.

Comme fait marquant lié à l'histoire bruxelloise, on retiendra le percement du canal Bruxelles-Willebroeck en 1561. La présence de celui-ci favorisera évidemment l'industrialisation de Haren au XIXe s. On note d'ailleurs une hausse démographique à cette époque même si la population du village n'a jamais été très importante:

  • 362 habitants en 1662,
  • 482 en 1786,
  • 771 en 1846,
  • 1536 en 1894,
  • 2018 en 1902,
  • 3089 en 1912,
  • 3520 en 1930,
  • 4221 en 1961 et
  • 3023 en 1986.

Source "Promenades Bruxelloises Haren"

Histoire chronologique
Haren, l'aéroport historique de Bruxelles
Photos
Documents historiques
   

 

Contact webmaster
Map2">